J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien >

.

.

LE RHODIUM

Le rhodium est l’élément chimique de numéro atomique 45 et de symbole Rh de la famille du platine. Il a été découvert en 1804 par le physicien et chimiste britannique William Hyde Wollaston (il a également découvert le platine en 1803). Le rhodium est un métal précieux, plus cher que l'or.

UTILITÉ DU RHODIAGE

L'or blanc, pour sa part, a tendance à jaunir avec le temps. C'est pourquoi les scientifiques ont cherché à plaquer sur sa surface une fine couche d'un métal blanc, précieux et inaltérable à l’air. Depuis 1932, les professionnels de la bijouterie, le l'horlogerie et de l'orfèvrerie ont opté pour un métal noble et rare : le rhodium. En effet, ce dernier possède des qualités intéressantes : une dureté et une résistance à l'usure, une brillance quasi-comparable.

LA MISE EN ŒUVRE

Traditionnellement appliqué en joaillerie, le rhodium est appliqué sur les pièces en or blanc par bain électrolytique (galvanoplastie). L’épaisseur de rhodiage décoratif ne dépasse pas un micron (au-delà, il perd de sa brillance et devient gris) et se tient généralement entre 0.05 et 0.3 microns. Sa mise en œuvre nécessite une grande précision (concentration du bain en rhodium, température du bain, densité du courant...)

or-750-milliemes-blanc.png