J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien >

.

.

LE SERTISSAGE DES PIERRES

En bijouterie joaillerie, le sertissage (ou mise en pierre) est une technique de fixation des pierres ou des diamants sur un bijoux. Cette technique est réalisée par le sertisseur. Pour la fabrication des bijoux MIKADO, nous utilisons actuellement 4 types de sertissage manuel.

Le serti clos  l  La pierre est sertie dans un tube et le métal est uniformément rabattu autour d’elle, recouvrant légèrement son rondiste (partie la plus large de la pierre). On parle de serti clos car la pierre est entièrement ceinte de métal. Exemple : le bracelet SEX SYMBOL.

Le serti étoile  l  Variante du serti grains classique qui consiste à soulever un petite partie de métal qui sera perlée (arrondie), puis à la rabattre sur la pierre. Le sertisseur dégage en plus une étoile à l’échoppe (outil à pointe taillée en biseau) pour mettre en valeur les grains et la pierre. Exemple : le bracelet I AM A STAR.

Le serti griffes  l  Il consiste à enserrer des pierres entre plusieurs griffes. Chaque griffe portera la pierre, puis elles seront rabattues pour la faire tenir. Pour finir elles seront boulées (arrondies) avec une fraise cloche. Exemple : le pendentif POGO.

Le serti masse  l  Les pierres sont insérées dans le métal percé en forme de cône. Le métal se trouvant atour de la pierre est alors rabattu à l'aide d'une marteleuse. La finition est alors réalisée à l'échoppe. Les pierres avec ce type de serti se retrouvent à fleur de métal. Exemple : le pendentif HOMELAND.

or-750-milliemes-blanc.png